Vous avez un projet ? Nous serions ravis d’échanger avec vous. Contactez-nous

Mini série Green | La décoration écoresponsable des grandes enseignes

Nous réalisons peu à peu que nos habitudes de vies et de consommation nuisent à notre environnement. Cependant, nous pensons souvent à défaut qu’il faudrait abandonner toutes nos habitudes, acheter une maison en paille dans la Creuse et ne se nourrir que de racines. Et bien sachez que non ! Vous pouvez garder votre appartement en centre ville, vous faire plaisir en vous créant une belle décoration, et tout ça en étant écofriendly ! Pour cela, nous vous donnons quelques conseils pour réaliser vos achats en pleine conscience. 
 
Mais tout d’abord vous aurez besoin de connaitre le greenwashing : cela consiste pour une entreprise à orienter ses actions marketing et sa communication vers un positionnement écologique. C’est le fait souvent, de grandes multinationales qui de par leurs activités polluent excessivement la nature et l’environnement. Alors pour redorer leur image de marque, ces entreprises dépensent dans la communication pour “blanchir” leur image. (définition trouvée ici)

Ikea et sa gamme People & Planet

décoration ecoresponsable panier ikea

 

Face à cette prise de conscience des consommateurs, de nombreuses sociétés sont en train de changer leur image et d’apporter leur soutien à la cause environnementale. IKEA, l’un des plus grands producteurs de mobilier et décoration au monde, a lui aussi suivi ce mouvement avec la gamme « People & Planet Positive ».  Greenwashing ou réel engagement ?

IKEA nous renvoi une image écologique et responsable  en soulignant, grâce à ses messages publicitaires et du papier kraft, des  produits et des actions déjà existants depuis longtemps. C’est le cas par exemple du recyclage des ampoules, des paniers en jonc,  et des bien connues poubelles de tri. En axant la communication sur l’aspect engagé et responsable qu’elle arrive  (tant bien que mal) à trouver à ses produits, la marque met en avant des action qu’elle faisait déjà, mais le communique autrement pour que cela résonne “Green et éco-friendly” aux oreilles des consommateurs. En soit, un bon coup de marketing.

Nous connaissons tous « le géant du meuble » et savons que la forte demande impose une production de masse. Or n’est-ce pas nuisible pour notre planète, cette surproduction ? Qu’est ce qui à réellement changé ? Q’est  ce qu’il y a de nouveau?

Et malgré les tentatives de cette politique RSE, nous remarquons quelques paradoxes.

Pour exemple, arrivant dans l’allée destinée aux rangements, vous tomberez sur de très jolis paniers en rotin tressés à la main. Et attention, pour la modique somme de 6,99 euros ! Tout cela vous comble de joie, vous faites un geste éthique en soutenant l’artisanat et en plus, une bonne affaire. Après réflexion, vous réalisez pourtant que pour un travail, apriori artisanal, le coût de ce panier paraît bien bas. Vous constatez donc un manque de transparence.

Si vous souhaitez réellement un panier tressé à la main, il sera probablement plus sûr pour vous de vous rendre directement chez un artisan. Vous soutiendrez l’économie de proximité et paierai votre panier un peu plus cher mais à sa valeur réelle.

Maisons du Monde et ses multiples labels

L’enseigne d’ameublement Maisons du Monde multiplie les logos et les labels à n’en plus finir. Il y en un pour tout les goûts ! Le “Made in France”, “Eco-conçu”,  “Produits recyclables”, pour ne citer que ces labels. Ils se retrouvent sur plusieurs produits et s’accumulent sur les étiquettes. 

Mais qu’en penser ? Plus de labels donc meilleure qualité ? Produit plus responsable ?

Tout d’abord, sur le site marchant de Maisons de Monde, vous trouverez un filtre de recherche appelé “Eco-sélection”. Alors 2156 produits s’affichent. Génial, une belle sélection de décoration écoresponsable ! Que neni… Nous nous sommes penchés plus précisément sur cette sélection. A notre déception, il s’agit là principalement de produits recyclables. Un critère qui selon nous est loin d’en faire des produits écoconçus.

Pour en savoir plus, consultez la mage de Maisons du Monde sur leur politique RSE 

Une large gamme de meubles en bois

La marque propose beaucoup de meuble en bois.  Pour vous aider lors de vos achats, chercher les labels FSC et PEFC. En effet, ce sont des organismes internationaux indépendants qui garantissent une gestion durable des forêts. Ces deux labels, quasiment équivalent, sont connus et reconnus dans la filière industrielle bois-carton-papier. Il faut noter qu’a eux deux, ils assurent la protection de la biodiversité et la bonne gestion de plus de plusieurs millions d’hectare de forets dans le monde. De fait, ils nous paraissent être un engagement nécessaire requis mais minimal. 

Pour les autres labels, le TFT (The Forest Trust) parait engagé et solidaire puisqu’il accompagne les exploitations forestières de bois tropical notamment, dans leur demande de certification FSC. Cela dit, ce qu’on retient c’est qu’au moment de l’achat, le bois de votre meuble se sera pas issus d’une foret durablement gérée… Chez Maisons du Monde environs 30% des meubles sont en bois durables. Pour les 70% restant, ils sont en moyenne labélisés TFT quand s’ils sont en bois. Concernant les meubles en bois ni FSC, ni PEFC, ni TFT, on imagine le pire. A bannir !

Cependant, nous avons aussi une bonne découverte. Maisons de Monde affiche quelques bibliothèques, buffets, tables, console… en bois recyclé. Certes, la gamme contient environ 150 produits, mais cela donne de quoi faire. Coup de coeur pour les éléments de cuisine Pagnol en pin recyclé. Le seul bémol reste son prix.

Pour conclure sur cette enseigne française, UCO s’en tient principalement aux deux labels certifiant la bonne gestion des forets. Au delà de ceux-ci, les logos sont principalement des logos apposés par l’enseigne elle-même, donc manquant de transparence.

H&M Home et la gamme conscious

décoration écoresponsable h m home

Tout comme ses concurrents, H&M Home ne déroge pas à la règle ! La grande majorité de ses produits ne sont pas particulièrement écoconçus, et produit en grande quantité. L’enseigne à cependant sortie une gamme de textile durable, transversale aux vêtements et à la décoration : la gamme conscious, signalée en vert en dessous de leurs produits. En terme de décoration ecoresponsable, nous y trouvons des coussins, des draps, des serviettes et même des tabliers.

La production utilise majoritairement de coton bio ou recyclé. La marque emploi aussi du lin et du rgovnfngv, (une fibre textile végétale issue de bois broyé) mais assez peu en comparaison du coton. Dommage, quand on sait que la production du coton demande beaucoup d’eau. Cela représente cependant un premier effort notable de la marque !

Parmi les engagements concrets de la firme suédoise, nous avons retenu la réduction de Co2. En effet, 27% de l’électricité qui a été utilisé provient d’énergies renouvelables. La marque annonce vouloir poursuivre cette progression afin d’atteindre les 100% dans les années à venir. 

En somme, ces grandes enseignes améliorent plus leur image que leur empreinte environnementale. Mais pour autant, nous ne pouvons pas ignorer qu’elles font des efforts. Lents, certes, mais des efforts tout de même.

Alors faites vous plaisir, mais en pleine conscience !

Et comme vous le savez déjà, nous n’avons pas de lien d’affiliation rémunéré avec la Mini Série Green. Chez UCO nous partageons simplement notre avis ! Lire la Charte de transparence ici 




Newsletter