Vous avez un projet ? Nous serions ravis d’échanger avec vous. Contactez-nous
Mini Série Green | Minimalisme & Simplicité

Vivre avec moins, le style de vie Minimaliste.

De plus en plus présent sur la majorité des réseaux sociaux, le Minimalisme est tendance depuis quelques années. En effet, il fait naître la curiosité et un intérêt en constante croissance chez le public. Mais savons-nous réellement de quoi il s’agit ?

Généralement, nous définissons le minimaliste comme un individu limitant sa consommation et évitant le superflu… Et c’est tout ? Et bien non ! Si l’on creuse, on y découvre une réelle histoire avec un mouvement aux valeurs éthique. 

Cette semaine UCO a creusé pour vous et vous permet de découvrir le Minimalisme sous toutes ses formes.

Pour commencer, un peu d’histoire. Oui, avant d’être un style de vie ultra tendance, le Minimalisme est un courant d’art contemporain apparu au début des années soixantes aux Etats Unis. On le dit : « Héritier » du Modernisme et du Bauhaus au niveau architectural. En effet, ce sont des courants plutôt similaires par leur réductionnisme et leur valorisation de design épurés.

En ce qui concerne le mode vie minimaliste, aussi traduit par « simplicité volontaire », ses valeurs et principes naissent avec la philosophie épicurienne et stoïcienne. Celles-ci nous invitent à discerner le nécessaire du superflu, le naturel de l’artificiel, et à un retour vers la simplicité.

En résumé cette simplicité volontaire est un frein qui amène l’individu à réfléchir et agir sur sa consommation pour rendre son quotidien plus facile, plus agréable et plus ordonné.

Vivre avec le minimum, pourquoi ?

Pour de nombreux adeptes, le minimalisme a littéralement changé leur vie.

Moins de contraintes, moins de dépenses et donc plus de temps pour soi. En allant à l’essentiel et en faisant face au superficiel, le minimaliste consacre plus de temps pour lui et son environnement. Cela permet alors d’être davantage organisé et donc plus léger !

Avec la situation environnementale actuelle, ce mouvement a pris davantage d’ampleur aussi bien en architecture que dans le quotidien.

 Généralement, l’intérêt qui est porté au minimalisme est d’abord économique. Grâce à la vente de biens ou simplement la limite d’achat, beaucoup attendent de cette démarche un gain financier. 

Cependant, une approche respectueuse de l’environnement est aussi prise en compte. 

Surconsommation, matérialisme, superflu sont des notions que le minimalisme remet en cause. Et c’est ayant conscience de sa consommation et de son impact, que cette démarche permet de se satisfaire autrement que par le matériel. C’est un apprentissage pour se recentrer sur soi et évaluer son rythme de vie.

Le minimalisme pour un intérieur qui respire !

Contrairement aux idées reçues, le minimalisme ne se résume pas à se débarrasser de tous ses biens. 

En matière d’architecture, la démarche minimaliste nous encourage à apprécier son intérieur durablement. Elle nous invite à être plus sensibles à la réelle nature de nos biens et aux émotions qu’ils nous procurent. En somme, il nous invite à garder ce qui nous rend heureux pour avoir un environnement dans lequel nous nous sentirons bien.

Ce style décoratif emploi généralement des couleurs lumineuses comme blanc, de gris et de beige. Des teintes qui s’accordent à la neutralité du minimalisme avec de la clarté. Le noir aussi très utilisé, avec son élégance, il permet au mobilier de se révéler à la pièce.

Il emploie aussi, des métaux fins pour alléger le décor ou encore des matières boisées couleur miel pour adoucir le tout. Les tissus sont souvent en Lin ou en Coton pour justement accentuer cette douceur.

Une touche de vert aussi est indispensable pour faire vivre la pièce. On pense donc aux Mini-cactus, aux petites plantes grasses ou pourquoi aux bouquets d’eucalyptus pour allier légèreté et fraicheur.

Le minimalisme use donc d’éléments apportant lumière et légèreté en architecture d’intérieur. Des intérieurs simplement décorés, mais toujours avec un souci du détail. 

Les minimalistes : les nouveaux influenceurs

Avec les réseaux sociaux, quelques minimalistes comme The Minimalists ou Matt D’avella sont devenus des leader d’opinion sur la démarche minimaliste. Ils nous délivrent leur expérience, des astuces, des habitudes et abordent aussi des sujets portés sur le développement personnel. Certains mêmes nous font visiter leur logement ultra sobre, de quoi être bien inspiré et chez UCO on adore !

Cliquez ici pour vous informer davantage sur la démarche.

 

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE GREEN LETTER

@uco.eco
SUR INSTAGRAM

Instagram n’a renvoyé aucune 200.
Instagram n’a renvoyé aucune 200.



×
×

Panier